Urban Boutiq - Oray
Urban Boutiq - Oray
Urban Boutiq - Oray
Urban Boutiq - Oray
Urban Boutiq - Oray
Voir la bande-annonce

Oray

2019 Drame 1h37

Pas de bouton rouge pour commander le DVD ou la VOD en haut de cette page ? Une seule explication : nous n’avons pas les droits sur ce film dans votre pays de résidence mais plein d’autres films à vous proposer.

Lors d’une dispute, Oray répète trois fois le mot talâq à sa femme Burcu ce qui, dans la loi islamique, signifie la répudiation. Fervent pratiquant, il va chercher conseil auprès de l’imam de sa ville qui lui impose une séparation de trois mois. Il profite de cette décision pour partir vivre à Cologne et y construire une nouvelle vie pour Burcu et lui. L’imam de sa nouvelle communauté, ayant une vision plus rigoriste de la loi islamique, lui intime de divorcer. Oray se retrouve alors tiraillé entre son amour pour sa femme et sa ferveur religieuse. 

Réalisateur : Mehmet Akif Büyükatalay

Casting : Zejhun Demirov, Deniz Orta, Cem Göktas, Firat Baris Ar, Mikael Bajrami, Ferhat Keskin

Langues : Allemand, Turk

Sous-titres : Français

Date de sortie en salle : 27/10/2021

2019 : Prix Best First Feature Award - Berlin International Film Festival 2019
Prix Golden Olive Tree - Festival del Cinema Europeo 2019

Motovun Film Festival 2019
Goteborg Film Festival 2019

2020 : Prix Grand Jury Prize - Angers European First Film Festival 2020
Prix Best Acting Performance - Mons International Festival of Love Films 2020
Prix Cineuropa Prize - Mons International Festival of Love Films 2020
Prix Grand Prize - Mons International Festival of Love Films 2020

« Une révélation. Oray dépeint un héros à fleur de peau et fait peu à peu entrer dans son dilemme moral, dans ses failles, dans ses doutes. Une plongée étonnante dans les affres de la religion. » - Le canard enchaîné

« Un film qui pose la question du déterminisme subi par les personnes immigrées dans les sociétés occidentales. Une mise en scène anxieuse et intimiste. » - L'obs

« L'habileté du film réside dans cette manière de confronter chacun (...) à sa propre conception de la liberté, en refusant de lui mâcher le travail. » - Le Monde

« Un universalisme sans genre, ni religion, qui exploite et décrit les sinuosités de cette schizophrénie existentielle dans laquelle le personnage s’engouffre. » - Les Inrocks

« Büyükatalay apporte de la nuance et de la complexité à un sujet propice aux raccourcis faciles sans abimer la tension prenante créée par cette épée de Damoclès étouffante. » - Premiere

Votre panier

Votre panier est vide.

Commencer mes achats